Retour au site Maximomes Maximômes
Le forum des familles nombreuses !
 
 FAQ | Rechercher |  Liste des Membres |  Groupes d'utilisateurs 
 Profil | Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 S'enregistrer |  Connexion 
Il y a actuellement 0 utilisateur(s) sur le Chat    [ Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour rejoindre le Chat ]
le Loi B va-t-elle affecter vos écoles?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet  toutes les discussions
  | Voir le sujet précédent | Voir le sujet suivant | Version imprimable 
Auteur Message
tulipe
AllezEncoreUnPetitMessage
AllezEncoreUnPetitMessage


Inscrit le: 19 Sep 2006
Messages: 47735
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 5:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alors je me permets de te dire qu'avant de former les enseignants aux problèmes de discipline, il faudrait former les parents à leur rôle de parents. Parce que le casse-pied (et encore je suis gentille) de la classe est celui qui a des parents défaillants pour différentes raisons.
_________________
"lueur dans la toundra" maman d'une fille de 19 ans
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coquelicot.fr
Déesse du forum !
Déesse du forum !


Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 6173

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 5:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas entourée de profs extrémistes, loin de là, mais le constat qu'ils font et ce qu'ils m'ont expliquée est loin d'être rose. Et parmi ces gens, il y a quelqu'un d'assez haut placé dans une Académie... Disons que pour le primaire, on est loin de mettre plus de profs pour dédoubler des classes... On déshabille Paul pour habiller Pierre: on ferme moultes classes de campagne pour les mettre dans ces classes... Pour le recrutement, cette année dans mon Académie c'est 25% de moins. Et le haut placé m'expliquait que ce n'était pas juste une question de moins de départs à la retraite... les besoins sont là, mais on n'y répond pas...

Quant au lycée... je n'entrerai pas dans un débat profond: tant mieux si tout est au mieux dans le meilleur des mondes! Mais quand on fait du maquillage pédagogique pour cacher des coupures budgétaires cela n'apporte jamais rien de bon...
_________________
Ravie d'avoir une grande famille!
http://grandirpresduchataignier.com/
Oscar Wilde:"Sois toi-même, les autres sont déjà pris!"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oliv200
Habitué(e)
Habitué(e)


Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 5:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu peux te permettre de me le dire sans prendre de gants : je pense exactement la même chose !
Mais comment faire pour former les parents défaillants ? C'est très compliqué, et certains n'y arriveront jamais. Beaucoup ne sont pas au point qu'un placement puisse se justifier, mais sont tout à fait inaptes à élever des enfants.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oliv200
Habitué(e)
Habitué(e)


Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 5:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coquelicot.fr a écrit:
Je ne suis pas entourée de profs extrémistes, loin de là, mais le constat qu'ils font et ce qu'ils m'ont expliquée est loin d'être rose. Et parmi ces gens, il y a quelqu'un d'assez haut placé dans une Académie... Disons que pour le primaire, on est loin de mettre plus de profs pour dédoubler des classes... On déshabille Paul pour habiller Pierre: on ferme moultes classes de campagne pour les mettre dans ces classes... Pour le recrutement, cette année dans mon Académie c'est 25% de moins. Et le haut placé m'expliquait que ce n'était pas juste une question de moins de départs à la retraite... les besoins sont là, mais on n'y répond pas...

Quant au lycée... je n'entrerai pas dans un débat profond: tant mieux si tout est au mieux dans le meilleur des mondes! Mais quand on fait du maquillage pédagogique pour cacher des coupures budgétaires cela n'apporte jamais rien de bon...


Il faut déjà se poser la question : le problème vient-il de classes trop chargées ? Ou plutôt de la défaillance de certains parents et du manque de moyens des enseignants pour pouvoir s'imposer ?
Je ne nie pas qu'une classe trop chargée soit un frein à un apprentissage de qualité et à une classe moins dure à gérer, mais je pense que le problème n'est pas vraiment là, en tout cas pas que là ça j'en suis sûre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coquelicot.fr
Déesse du forum !
Déesse du forum !


Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 6173

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oliv200 a écrit:
Coquelicot.fr a écrit:
Je ne suis pas entourée de profs extrémistes, loin de là, mais le constat qu'ils font et ce qu'ils m'ont expliquée est loin d'être rose. Et parmi ces gens, il y a quelqu'un d'assez haut placé dans une Académie... Disons que pour le primaire, on est loin de mettre plus de profs pour dédoubler des classes... On déshabille Paul pour habiller Pierre: on ferme moultes classes de campagne pour les mettre dans ces classes... Pour le recrutement, cette année dans mon Académie c'est 25% de moins. Et le haut placé m'expliquait que ce n'était pas juste une question de moins de départs à la retraite... les besoins sont là, mais on n'y répond pas...

Quant au lycée... je n'entrerai pas dans un débat profond: tant mieux si tout est au mieux dans le meilleur des mondes! Mais quand on fait du maquillage pédagogique pour cacher des coupures budgétaires cela n'apporte jamais rien de bon...




Il faut déjà se poser la question : le problème vient-il de classes trop chargées ? Ou plutôt de la défaillance de certains parents et du manque de moyens des enseignants pour pouvoir s'imposer ?
Je ne nie pas qu'une classe trop chargée soit un frein à un apprentissage de qualité et à une classe moins dure à gérer, mais je pense que le problème n'est pas vraiment là, en tout cas pas que là ça j'en suis sûre.


Euh... une classe surchargée fait une nette différence en primaire, crois-moi! Les quelques années d'expérience que j'ai eu dans ce domaine me l'ont vite fait comprendre! J'ai une amie (dans le privé) qui a 35 élèves de cm1 dans sa classe: 4 avec problèmes de comportement, 5 avec difficultés d'apprentissage et 1 handicapé moteur qui nécessite beaucoup de déplacements pour elle... Elle est épuisée et déplore ne pas pouvoir faire très bien avec eux.
Une formatrice disait que cette situation là va se généraliser car on ferme de plus en plus de classes spécialisées et que ces élèves qui ont besoin de soutien particulier se retrouvent de plus en plus dans le circuit ordinaire où le prof doit assurer la différentiation ... Avec une classe de 25 et une de 35: y a pas photo...
_________________
Ravie d'avoir une grande famille!
http://grandirpresduchataignier.com/
Oscar Wilde:"Sois toi-même, les autres sont déjà pris!"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oliv200
Habitué(e)
Habitué(e)


Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon grand est en CM2 et il ne sont que 15 élèves dans la classe. Deux "emmerdeurs" détériorent le climat depuis la petite section ! ça évolue un peu d'une année sur l'autre en fonction de l'évolution du comportement de ces deux gamins et de l'autorité de l'enseignant. Certains enseignants les ont un peu mieux gérés que d'autres. Mais je ne jette pas la pierre à ceux qui ont plus de mal : à la base ils ne sont pas payés pour être des dragons sur les garnements mal éduqués.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oliv200
Habitué(e)
Habitué(e)


Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coquelicot.fr a écrit:
Oliv200 a écrit:
[quote="Coquelicot.fr"


Il faut déjà se poser la question : le problème vient-il de classes trop chargées ? Ou plutôt de la défaillance de certains parents et du manque de moyens des enseignants pour pouvoir s'imposer ?
Je ne nie pas qu'une classe trop chargée soit un frein à un apprentissage de qualité et à une classe moins dure à gérer, mais je pense que le problème n'est pas vraiment là, en tout cas pas que là ça j'en suis sûre.


Euh... une classe surchargée fait une nette différence en primaire, crois-moi! Les quelques années d'expérience que j'ai eu dans ce domaine me l'ont vite fait comprendre! J'ai une amie (dans le privé) qui a 35 élèves de cm1 dans sa classe: 4 avec problèmes de comportement, 5 avec difficultés d'apprentissage et 1 handicapé moteur qui nécessite beaucoup de déplacements pour elle... Elle est épuisée et déplore ne pas pouvoir faire très bien avec eux.
Une formatrice disait que cette situation là va se généraliser car on ferme de plus en plus de classes spécialisées et que ces élèves qui ont besoin de soutien particulier se retrouvent de plus en plus dans le circuit ordinaire où le prof doit assurer la différentiation ... Avec une classe de 25 et une de 35: y a pas photo...



Oui, là c'est sûr qu'il y a un problème. C'est tout simplement ingérable tout ça. Déjà peut-être que les enfants qui ont des gros problèmes de comportement devraient être dans une autre structure.
J'ai dit peut-être ça car j'en ai marre de voir revenir mon gamin de l'école qui se plaint encore et toujours des mêmes petits merdeux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coquelicot.fr
Déesse du forum !
Déesse du forum !


Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 6173

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'inclusion, c'est intéressant à la condition qu'on y mette les moyens grand sourire mais voilà, comme on coupe surtout les moyens, ça devient ingérable! Et c'est dommage pour tout le monde! Pour le gamin en difficulté, la classe et le prof!
_________________
Ravie d'avoir une grande famille!
http://grandirpresduchataignier.com/
Oscar Wilde:"Sois toi-même, les autres sont déjà pris!"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Oliv200
Habitué(e)
Habitué(e)


Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coquelicot.fr a écrit:
L'inclusion, c'est intéressant à la condition qu'on y mette les moyens grand sourire mais voilà, comme on coupe surtout les moyens, ça devient ingérable! Et c'est dommage pour tout le monde! Pour le gamin en difficulté, la classe et le prof!


C'est vrai, mais en quoi l'inclusion des enfants avec de gros problèmes de comportement serait-elle plus simple avec plus de moyens ?
Une classe moins lourde à gérer ? du personnel du Rased qui les prendraient en charge très souvent ? Oui... peut-être.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gwenaelle
Naqueçaàfaire
Naqueçaàfaire


Inscrit le: 04 Déc 2003
Messages: 18369

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tulipe a écrit:
Alors je me permets de te dire qu'avant de former les enseignants aux problèmes de discipline, il faudrait former les parents à leur rôle de parents. Parce que le casse-pied (et encore je suis gentille) de la classe est celui qui a des parents défaillants pour différentes raisons.


Pas toujours clin d'oeil
_________________
98 coquette 99 coquette 01 coquette 03 coquette 07 coquette 11 coquette
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tulipe
AllezEncoreUnPetitMessage
AllezEncoreUnPetitMessage


Inscrit le: 19 Sep 2006
Messages: 47735
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Gwenaelle a écrit:
tulipe a écrit:
Alors je me permets de te dire qu'avant de former les enseignants aux problèmes de discipline, il faudrait former les parents à leur rôle de parents. Parce que le casse-pied (et encore je suis gentille) de la classe est celui qui a des parents défaillants pour différentes raisons.


Pas toujours clin d'oeil

Oui mais dans ce cas-là, quand tu demandes aux parents de venir, ils viennent, ou parlent à l'enfant. Là je parle de ceux qui ne viendront pas nous voir ou qui ne répondent pas à nos mots, coups de fil ou les fameux "oui oui" qui disent oui à tout ce que tu preconises et qui n'en font rien.
_________________
"lueur dans la toundra" maman d'une fille de 19 ans
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Momo777
Naqueçaàfaire
Naqueçaàfaire


Inscrit le: 09 Nov 2007
Messages: 14103

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 8:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

laurence a écrit:
Les fermetures /ouvertures n’ont absolument rien à voir avec la loi Blanquer.

Il n’est pas du tout question de confier des classes à des jeunes de 18/19 ans sans formation.

Il y a déjà plus de 97% des enfants de 3 ans scolarisés, ça ne nécessitera pas de doubler les dortoirs. Surtout vu la baisse de natalité ces dernières années.

Pour la réforme du lycée (qui n’est pas la loi Blanquer sur l’école non plus même si c’est lui qui l’a lancée ):
Les 40% ne concernent pas juste votre lycée de secteur mais bien la part de contrôle continu dans la note du bac de tous les lycées. C’est plus qu’avant et moins que 100% (tout le monde aurait crié)

Je trouve qu’il y a de très bonnes choses dedans (choix plus restreint de disciplines, introduction de l’informatique, au niveau du programme de physique...) de moins bonne (la SNT en seconde bien trop ambitieuse, et surtout mise en place trop rapide avec encore beaucoup de questions sur l’organisation...) mais je suis soufflée de voir des collègues mal renseignés dire n’importe quoi à tout venant. Qu’on remonte les problèmes OK qu’on croie ce qu’on a envie d’entendre et qu’on relaie de fausses informations, ce n’est pas constructif.


Ils ont surtout dit que la loi n'était pas très clair et qu'ils aimeraient qu'elle soit éclairci. Après, que ce soit la loi B ou pas, pourquoi tant de fermetures de classe alors que d'un autre côté, on pleure que l'éducation (notamment en français et maths) laisse de plus en plus à désirer? j'en sais rien

Pour le lycée, je n'en sais pas plus que ce qui a été dit - et non, elle ne parlait pas des 40% de contrôle continu qui feront la note globale du bac, mais bel et bien d'une sorte de "classement" des lycées. Je ne veux pas extrapoler, mais j'ai compris que c'est plus valorisant si tu as passé ton bac contrôle continu dans un lycée "chic" de Paris que si c'est p.ex. dans un lycée perdu au fin fond de la campagne ou bien en banlieue. Après, le classement, ce n'est pas forcément en fonction de l'endroit où il se trouve, ça doit être en fonction du taux de réussite et bien d'autres éléments.
_________________
Trois Bisounours: je me fais les ongles (2002), fille (2005) et prêt(e) pour la bagarre (2007)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Momo777
Naqueçaàfaire
Naqueçaàfaire


Inscrit le: 09 Nov 2007
Messages: 14103

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 8:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bou a écrit:
t'inquiète Momo, tout va bien se passer !
d'ailleurs c'est annoncé dans son nom: c'est la Loi de la Confiance ... aies confiance ...


Oui, j'ai confiance... au moins, mes enfants sauront dès le collège à quoi ressembleront les classes plutôt surchargées du lycée! hourrah
_________________
Trois Bisounours: je me fais les ongles (2002), fille (2005) et prêt(e) pour la bagarre (2007)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Momo777
Naqueçaàfaire
Naqueçaàfaire


Inscrit le: 09 Nov 2007
Messages: 14103

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

abeille7 a écrit:
Gwen, je suis tout à fait pour ce nouveau système de bac qui introduit du contrôle continu, je suis pour les spécialités qu'il faudra choisir. Je suis encore pour mettre le paquet sur l'oral, qui est essentiel dans le mileiu professionnel, surtout en France où on a un gros retard!


Ayant passé mon bac de cette manière, cela ne me choque absolument pas! Certains ont peur qu'il y ait trop de pression sur les élèves pendant les 2 dernières années - moi, je trouve que c'est plutôt le contraire. Si je loupe un contrôle, je sais que j'en ai encore d'autres pour me rattraper clin d'oeil

Par contre, en tant que non-francophone il y a une question qui me titille: Quel est le rôle de cette fameuse Philo qui doit rester obligatoire pour tout le monde avec une épreuve de 4h et un coeff de 6 ou 8? A quoi va-t-elle servir aux jeunes dans leur vie?

Enfin, je me dis que ceux qui sont surtout "scientifiques" vont peut-être galérer lors de l'épreuve de français. Et quand ils sont soulagés d'avoir réussi bien que ce ne soit pas trop "leur truc", il risquent de se "bousiller" la moyenne avec la philo?

Je n'en ai jamais fait, je ne sais pas ce qu'ils y apprennent, justement, ça m'intéresserait de savoir! sourit
_________________
Trois Bisounours: je me fais les ongles (2002), fille (2005) et prêt(e) pour la bagarre (2007)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oliv200
Habitué(e)
Habitué(e)


Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les 40 % sur le contrôle continu c'est plutôt une bonne chose je trouve, ça évitera notamment que certains "fumistes" s'en sortent en bossant 15 jours, et que les stressés qui ont bossé toute l'année se plante.
Le problème c'est qu'une note est hyper relative et que d'un bahut à un autre, ça ne sera pas du tout la même chose, et donc problème de justice. Et un bac obtenu dans tel lycée pourra avoir plus de valeurs que celui obtenu dans un lycée mal côté...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Momo777
Naqueçaàfaire
Naqueçaàfaire


Inscrit le: 09 Nov 2007
Messages: 14103

MessagePosté le: Mer Avr 10, 2019 9:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oliv200 a écrit:
Coquelicot.fr a écrit:
L'inclusion, c'est intéressant à la condition qu'on y mette les moyens grand sourire mais voilà, comme on coupe surtout les moyens, ça devient ingérable! Et c'est dommage pour tout le monde! Pour le gamin en difficulté, la classe et le prof!


C'est vrai, mais en quoi l'inclusion des enfants avec de gros problèmes de comportement serait-elle plus simple avec plus de moyens ?
Une classe moins lourde à gérer ? du personnel du Rased qui les prendraient en charge très souvent ? Oui... peut-être.


Les AVS par exemple... à moins qu'ils veuillent les supprimer aussi! hein ?
_________________
Trois Bisounours: je me fais les ongles (2002), fille (2005) et prêt(e) pour la bagarre (2007)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coquelicot.fr
Déesse du forum !
Déesse du forum !


Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 6173

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2019 5:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

abeille7 a écrit:


J'ai entendu des instits et des profs sur FranceInfo l'autre jour: ils se mobilisaient pour des choses qui ne sont tout simplement pas vraies!!

Mais malheureusement, la France est comme ça: lancer une réforme ambitieuse ou pas, tout le monde râle d'abord, surtout s'il faut pour l'appliquer changer certaines habitudes!!!

Il y a d'excellentes choses dans cette réforme.

Quant au fait de gonfler un peu les classes de lycée ou de collège en mettant le paquet sur le primaire , ben je trouve ça tout à fait ok.


Il y a un postulat qui me dérange : réformer serait donc porteur d'un avenir toujours meilleur...?
En enseignement, il faut,il me semble, écouter les gens du terrain: ceux qui sont devant les élèves. ce sont les mieux placés pour opérer un changement si cela s'avère nécessaire...
Réformer: il faut prouver qu'on va vers du mieux! Quels sont les besoins réels du monde de l'éducation?

Les changements annoncés ne le sont que pour des raisons budgétaires.
Curieusement, quand on parle des écoles qui vont mieux en Europe, on constate que les salaires des profs sont plus élevés et les classes moins abondantes. Alors là, on n'applique pas le modèle, étrange, non?

J-M Blanquer a fait partie du think tank "Teach for France" de l'institut Montaigne installée en France, une nébuleuse néo-libérale issue des USA dont le système public scolaire est LAMINE! Le but, à terme, est de défaire la formation des profs, pour aller vers du "cheap labor".

https://www.humanite.fr/teach-france-un-danger-pour-lecole-publique-613350
_________________
Ravie d'avoir une grande famille!
http://grandirpresduchataignier.com/
Oscar Wilde:"Sois toi-même, les autres sont déjà pris!"


Dernière édition par Coquelicot.fr le Jeu Avr 11, 2019 6:49 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
mamoune
Légende de bronze
Légende de bronze


Inscrit le: 17 Jan 2007
Messages: 676
Localisation: isère

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2019 5:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Coquelicot.fr a écrit:
abeille7 a écrit:


J'ai entendu des instits et des profs sur FranceInfo l'autre jour: ils se mobilisaient pour des choses qui ne sont tout simplement pas vraies!!

Mais malheureusement, la France est comme ça: lancer une réforme ambitieuse ou pas, tout le monde râle d'abord, surtout s'il faut pour l'appliquer changer certaines habitudes!!!

Il y a d'excellentes choses dans cette réforme.

Quant au fait de gonfler un peu les classes de lycée ou de collège en mettant le paquet sur le primaire , ben je trouve ça tout à fait ok.


Il y a un postulat qui me dérange : réformer serait donc porteur d'un avenir toujours meilleur...?
En enseignement, il faut,il me semble, écouter les gens du terrain: ceux qui sont devant les élèves. ce sont les mieux placés pour opérer un changement si cela s'avère nécessaire...
Réformer: il faut prouver qu'on va vers du mieux! Quels sont les besoins réels du monde de l'éducation?

Les changements annoncés ne le sont que pour des raisons budgétaires.
Curieusement, quand on parle des écoles qui vont mieux en Europe, on constate que les salaires des profs sont plus élevés et les classes moins abondantes. Alors là, on n'applique pas le modèle, étrange, non?

J-M Blanquer a fait partie du think tank "Teach for France" de l'institut Montaigne installée en France, une nébuleuse néo-libérale issu des USA dont le système public scolaire est LAMINE! Le but, à terme, est de défaire la formation des profs, pour aller vers du "cheap labor".

https://www.humanite.fr/teach-france-un-danger-pour-lecole-publique-613350


Merci Coquelicot pour cette analyse que je partage complètement. Cette réforme aurait pu être bien si les moyens avaient été mis pour la faire correctement. Ce n’est pas le cas.
Des classes a 35, j’en ai eu en lycée et ça ne me posait pas de problème. Des classes à 30 en collège selon le’ profil ce n’est pas gerable.
Cette année, une de mes 6eme est à 28, 1 enfant autiste (AVS 8h/semaine👿), 3 élèves qui ne savent ni lire ni écrire (rien de mis en place car pas de handicap, ils sont juste passés de classe en classe comme ça), 4 enfants avec PPS pour dyslexie (pas d AVS): le résultat: le sentiment de ne rien faire de bien car je suis accaparée par ces enfants différents.
Les collègues de primaire nous annoncent pire pour l’an prochain: plusieurs enfants autistes, d’autres en très grandes difficultés et plusieurs multidys. Je n’ai rien contre ces enfants, mais’qu’on me donne les moyens de les accueillir correctement et que je puisse aussi m’occuper des autres qui souffrent de cette situation.
_________________
mamoune heureuse maman de 2 garçons et d'une princesse (2000;2003;2008)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coquelicot.fr
Déesse du forum !
Déesse du forum !


Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 6173

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2019 6:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

erreur de manip honte
_________________
Ravie d'avoir une grande famille!
http://grandirpresduchataignier.com/
Oscar Wilde:"Sois toi-même, les autres sont déjà pris!"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mamienouche
Naqueçaàfaire
Naqueçaàfaire


Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 12983

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2019 6:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Coquelicot.fr a écrit:
Oliv200 a écrit:
Coquelicot.fr a écrit:
Je ne suis pas entourée de profs extrémistes, loin de là, mais le constat qu'ils font et ce qu'ils m'ont expliquée est loin d'être rose. Et parmi ces gens, il y a quelqu'un d'assez haut placé dans une Académie... Disons que pour le primaire, on est loin de mettre plus de profs pour dédoubler des classes... On déshabille Paul pour habiller Pierre: on ferme moultes classes de campagne pour les mettre dans ces classes... Pour le recrutement, cette année dans mon Académie c'est 25% de moins. Et le haut placé m'expliquait que ce n'était pas juste une question de moins de départs à la retraite... les besoins sont là, mais on n'y répond pas...

Quant au lycée... je n'entrerai pas dans un débat profond: tant mieux si tout est au mieux dans le meilleur des mondes! Mais quand on fait du maquillage pédagogique pour cacher des coupures budgétaires cela n'apporte jamais rien de bon...




Il faut déjà se poser la question : le problème vient-il de classes trop chargées ? Ou plutôt de la défaillance de certains parents et du manque de moyens des enseignants pour pouvoir s'imposer ?
Je ne nie pas qu'une classe trop chargée soit un frein à un apprentissage de qualité et à une classe moins dure à gérer, mais je pense que le problème n'est pas vraiment là, en tout cas pas que là ça j'en suis sûre.


Euh... une classe surchargée fait une nette différence en primaire, crois-moi! Les quelques années d'expérience que j'ai eu dans ce domaine me l'ont vite fait comprendre! J'ai une amie (dans le privé) qui a 35 élèves de cm1 dans sa classe: 4 avec problèmes de comportement, 5 avec difficultés d'apprentissage et 1 handicapé moteur qui nécessite beaucoup de déplacements pour elle... Elle est épuisée et déplore ne pas pouvoir faire très bien avec eux.
Une formatrice disait que cette situation là va se généraliser car on ferme de plus en plus de classes spécialisées et que ces élèves qui ont besoin de soutien particulier se retrouvent de plus en plus dans le circuit ordinaire où le prof doit assurer la différentiation ... Avec une classe de 25 et une de 35: y a pas photo...

C'est mathématique ! Les instits ne peuvent pas se dédoubler et répondre à tous les besoins/demandes des élèves plus lents ou en difficulté et souvent au détriment des bons qui s'ennuient en classe parce que pas assez stimulés. Bref... on continue de niveler nos enfants vers le bas à grand coups de réformes que la plupart des parents subissent faute de comprendre (oui, chacun son métier et j'aimerais pouvoir avoir confiance en l'éducation nationale). Cela fait 20 ans que j'ai des enfants scolarisés... les réformes ne changent rien au fond du problème : on ferme les petites écoles et de ce fait, on charge les grands groupes scolaires qui saturent déjà !!! Mais enfin... on attend quoi ? C'est une bombe à retardement !
J'ai entendu que nos enfants étaient nuls en math... nuls en français ! Bien bien bien... mais réformons...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
  | Voir le sujet précédent | Voir le sujet suivant | Version imprimable  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet  toutes les discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

Maximômes topic RSS feed 


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 83129 / 0